×
Assistance et Protection

Dans le cadre de son mandat de promotion et d'appui à la migration sûre et durable, l'OIM Niger fournit une assistance dévouée, adaptée et immédiate aux migrants au Niger. Les migrants peuvent recevoir l'assistance de l'OIM à travers ses centres de transit. L'OIM fournit également une assistance aux migrants bloqués dans le désert de la région d'Agadez.

L'assistance fournie dans les centres de transits comprend l'hébergement, la nourriture et l'eau, des soins médicaux et une assistance psychosociale à travers l'unité protection. L'OIM assiste également les migrants en obtenant des documents de voyage leur permettant de retourner volontairement dans leur pays d'origine.

Des milliers de migrants sont accueillis et assistés dans les 6 centres de transit de l'OIM tous les ans et parmi eux se trouvent des personnes avec différents besoins tels que les mineurs non accompagnés, les femmes enceinte, les victimes d'exploitation et d'abus, les migrants victimes de trafic et de traite, les personnes âgées, les familles et les migrants avec des besoins médicaux spécifiques. L'unité protection fournit une assistance adaptée aux besoins des migrants vulnérables, comprenant des soins plus poussés durant leur séjour au Niger et un programme de réintégration individuelle pour beaucoup d'entre eux. Les demandeurs d'asile sont référés au HCR, l'agence des Nations Unies pour les Réfugiés, à travers un mécanisme établi entre l'OIM et le HCR.

En plus des 1 500 cas de suivi médical, plus de 500 migrants vulnérables ont bénéficié d’une assistance spécifique de protection. L’OIM à fournit une assistance spécialisée pour plus de 300 mineurs non accompagnés qui sont arrivés dans ces centres et plus de 60 victimes de traite.

En 2016 plus de 180 mineurs non accompagnés du Niger et de pays tiers ont été assistés dans les centres de transit de l'OIM. Entre janvier et décembre 2016, 90 ont bénéficié d'assistance au retour et la réintégration, les autres étant en attente de la procédure, notament de retracement familial.

L'OIM a également assisté 40 victimes de traite en 2016 avec les mesures de protection appropriées et l'assistance à la réintégration individuelle après leur retour.

Les activités psychosociales organisées dans les centres de transit sont un élément clé du soutien de l'OIM aux migrants durant leur séjour au Niger. A travers son partenaire de mise en oeuvre, COOPI, les migrants ont accès à un soutien psychosocial direct tel qu'une aide psychosociale individuelle ou en groupe, et participent également à des ateliers, des jeux ou des activités sportives telles que le football ou le yoga. 

Actuellement 3 centres sont opérationnels à Niamey et 3 dans la region d'Agadez(Agadez, Arlit, Dirkou). Ainsi 6 centres de transit sont opérationnels.

 

NOMBRE DE MIGRANTS ASSISTES EN PROTECTION (2017)

Mineurs accompagnés assistés

Mineurs non accompagnés assistés

Victimes de traite Cas médicaux Consultation médicales
434 317 145 398

Plus de 6 010

 

NOMBRE DE MIGRANTS ASSISTES EN PROTECTION (2018)

Mineurs accompagnés assistés

Mineurs non accompagnés assistés

Victimes de traite Cas médicaux Consultation médicales
1473 346 79 508

Plus de 20 883

Copyright © 2017.Organisation Internationale pour les Migrations Niger.